vendredi 2 novembre 2012

Arduino : The Documentary

Petit reportage sympathique et intéressant sur le projet Arduino et sa philosophie. Techniquement le projet Arduino n'invente pas grand chose. Idéologiquement par ailleurs c'est une révolution car il rend accessible au grand public la compréhension et la programmation d'un microcontrôleur pour un coup extrêmement faible. Socialement ce mouvement concentre l'attention et l'intérêt d'un public plus vaste sur le hardware et l'embarqué. Comme le dit le reportage, jusqu'ici ce genre de connaissance n'était défrichée que par les hackers. La mise à disposition du projet open source Arduino participe ainsi au regain d'intérêt grandissement vis à vis du hardware. Dans le monde de la sécurité informatique on voit fleurir les attaques sur les routeurs, imprimantes, relais, ou autres automates de la vie de tous les jours.

Notre monde étant désormais truffés de systèmes embarqués de toute sorte, cette révolution technologique a de nombreuses conséquences sur la sécurité de l'information. D'un côté on a un grand public toujours plus ignorant du principe de fonctionnement de leurs outils de tous les jours. Et de l'autre on a une communauté de hackers de plus en plus intéressés par le détournement du comportement de ces systèmes embarqués. De plus la sécurité de ces systèmes est très souvent très faible voir inexistante car ils étaient jusqu'ici épargnés par les attaques.


2 commentaires:

  1. Je viens de découvrir ton blog en cherchant des infos sur la carte "Teensy", et je dois dire que j'ai passé un bon petit moment de lecture.
    Ca faisait quelques semaines que je m'étais acheté un dongle DVB-T pour faire un peu de SDR "pour le fun", et tu en parles.
    Et ça faisait un moment que j'étais curieux à propos d'Arduino sans trop savoir ce qu'on pouvait en faire [malheureusement je manque de connaissances en électronique], mais ton petit reportage m'a réouvert l'appétit ^^

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ton commentaire.
    Justement l'Arduino permet aux non électroniciens de se frotter au hardware en transposant tout une partie de la logique du circuit sous forme de code. Bon évidemment pour s'interfaçer avec des trucs vraiment intéressants il faut potasser un peu la théorie mais comme c'est pour faire du concret c'est beaucoup plus motivant. Malheureusement avec le taf pour le moment je manque de temps à y consacrer. Espérons que ces compétences deviennent un jour valorisables sur le marché de l'emploi.

    RépondreSupprimer